Campagne de dératisation par HDS Habitat – OPH autour des résidence Fraternité et Égalité

18 septembre 2020

.

Bonjour, Monsieur Mohammed SELMET.

 

On nous propose ici, une solution simple, peu coûteuse et efficace, non polluante pour attraper les rats.

Nous pourrions multiplier et installer ces pièges autour de nos résidences, dans nos caves et dans les locaux à poubelles.

Il reste à gérer le ramassage et l’élimination des rats ainsi piégés.

Cliquez sur ce lien :

https://www.facebook.com/Lounyofficiel/videos/2649066715332693/?sfnsn=scwspmo&extid=d8zMAH3UC6ylxp2s&d=n&vh=e

C’est pourquoi, nous désirons un rendez-vous pour en parler avec vous.

Bien cordialement.

Christian-Paul   LAÎNÉ

.

Réponse de Monsieur Michael GIRARD

Adjoint au Directeur

Direction de proximité de NANTERRE

HAUTS-DE-SEINE HABITAT – OPH

.Bonjour Monsieur,

Je vous informe que sera entrepris mardi en matinée une campagne de dératisation sur l’ensemble des points sensibles aux abords des résidences Égalité et Fraternité.

Nous allons procéder à une pulvérisation dans les trous faits par les rats et non une campagne d’appâtage.

J’ai bien sûr pris connaissance de la vidéo sur laquelle on observe la capture d’une quantité impressionnante de rongeurs, mais vous comprendrez, j’en suis sûr, que cela ne répond pas à une méthodologie normée que notre prestataire pourrait entreprendre.

Il s’agit en revanche de la méthode qui répond à la réglementation et qui a été employée à Boulogne sur un site lourdement impacté dont vous avez surement eu connaissance et qui aurait produit des effets significatifs.

Une communication à l’endroit des locataires sera adressée demain dans la journée. Je ne manquerais pas de vous envoyer une note afin qu’elle puisse rejoindre vos éléments de communication numérique.

Bien à vous,

Michael GIRARD

.

Exemples de trous de rats dans lesquels ont été déposés, et seront déposés durant plusieurs semaines, des  cubes gelés, qui en se réchauffant, vont fondre en dégageant du gaz qui fait fuir les rats.

En entrant ou sortant de leurs trous, les rats se frottent à cette pâte fondue de poison gazeux qui s’imprègne à leurs poils et les tue, ainsi que tous les autres rats qu’ils vont contaminer …

.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour lire les articles des mois et années précédents, cliquez tout en bas de la colonne de droite sur ARCHIVES —)


Situation du chantier de démolition du parking MP8 – le 15 septembre 2020

18 septembre 2020

.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

.

Pour lire les articles des mois et années précédents, cliquez tout en bas de la colonne de droite sur ARCHIVES —)


Le Jardin Partagé de Maxime Gorki à Nanterre, nous communique

18 septembre 2020

.

Petit rappel historique datant d’avril 2011 de l’Association CGL des résidences Fraternité et Égalité, au sujet du Jardin Partagé de Maxime GORKI à Nanterre.

 

Au siècle dernier, dans les années 1980 et jusqu’en 2000, nous avions à plusieurs reprises demandé à l’OPDHLM 92 de nous soutenir auprès du Conseil Général afin d’obtenir au bord du parc André Malraux une parcelle pour réaliser un jardin partagé avec d’autres associations du quartier. Nous n’avions obtenu aucune réponse.

Lorsque nous avons vu que l’école Maxime Gorki coupait en deux le terrain sportif de l’école en en abandonnant la moitié en friche, nous avons demandé à l’OPDHLM 92 qu’elle négocie avec le rectorat de Nanterre que cette parcelle soit mise à notre disposition pour créer un jardin partagé.

Très long silence radio du rectorat.

Puis, cette parcelle est redevenue sous la seule responsabilité de la Mairie de Nanterre.

Nous avons en comité de quartier  exprimé notre demande.

La réponse fut : « On étudiera la possibilité ».

En 2005, l’élue municipale de Nanterre, Madame Christine BOURCET, sans nous répondre directement, accède à notre demande en publiant une annonce dans le journal Nanterre Info.

Notre association CGL des résidences Fraternité et Égalité s’est immédiatement manifestée auprès des services concernés de la ville.

Nous nous sommes immédiatement exprimés auprès de Madame Christine BOURCET et des services concernés de la ville pour réclamer la constitution de statuts, de règlement intérieur définissant que ce terrain était mis à la disposition de 4 associations du quartier et non pas à des particuliers.

Il ne fallait pas que ces 4 associations fusionnent, disparaissent en une seule association.

Placé sous l’autorité des élus municipaux, ce jardin a pour vocation de vivre du dialogue permanent entre ces 4 structures. Ici le principe d’égalité gère tous les rapports entre les partenaires.

Ce  jardin municipal ouvert aux adhérents de chacune de ces associations ou structures municipales pour jardiner, doit être ouvert  aux passages spontanés des habitants du quartier du parc, ou aux fêtes des 4 saisons que peuvent organiser les jardiniers.

Dans un premier temps, ceci a  abouti à :

la première  « Convention d’occupation précaire d’un terrain communal situe Allée de l’Arlequin »

Avec entre autre pour clause :

« Un collectif constitué des structures ayant reçu une parcelle de terrain par convention ainsi que des services municipaux correspondants des associations (Mission de quartier du Parc et Mission Écologie Urbaine) se concerte et décide des activités collectives en direction des habitants du quartier ».

Les premiers partenaires étaient :

2 structures non municipales :

  • L’Association CGL des résidences Fraternité et Égalité
  • L’association RELIEF (remplacée par les Amis de Mômes Aillaud)

Et 2 structures municipales :

  • Le Centre Culturel et Social (Parc en ciel)
  • La structure de réinsertion sociale de Nanterre. (Remplacée par LUDO PARC).

Ce jardin étant situé juste sous nos fenêtres, les adhérents  de l’Association CGL des résidences Fraternité et Égalité y sont présents le soir presque tous les jours, et le samedi, le dimanche et les jours fériés.

Les Amis de Mômes Aillaud en font presque autant avec une vocation à encadrer ses adhérents (des enfants) le mercredi et en dehors des heures scolaires.

Pendant plusieurs années les deux autres parcelles issues des structures municipales n’ont pas investi ce jardin. C’est pourquoi, l’Association CGL des résidences Fraternité et Égalité a, en dehors des 4 parcelles attribuées, défriché à la pioche (pour arracher les racines des arbres) le reste du jardin, non pas pour se l’attribuer, mais pour préparer l’arrivée des autres partenaires afin qu’ils puissent s’y installer au plus vite.

Aujourd’hui, le collectif d’associations de ce jardin partagé de Maxime Gorki s’est réorganisé en une seule association, avec une nouvelle charte en 2020 :

Pour lire les articles des mois et années précédents, cliquez tout en bas de la colonne de droite sur ARCHIVES —)


Nouveaux masques anti COVID 19 offerts par la ville de Nanterre

18 septembre 2020

.

Pour lire les articles des mois et années précédents, cliquez tout en bas de la colonne de droite sur ARCHIVES —)


Lettre au Directeur général de Paris-La-Défense pour l’aménagement des abords de la résidence Fraternité

9 septembre 2020

.

Madame, Monsieur la/le Directeur Général

de Paris la Défense

110, esplanade du général de Gaulle

92400 Courbevoie

 

Envoi en recommandé avec accusé de réception

 

Madame, Monsieur Le Directeur Général,

 

Le parking MP8, placé sur le boulevard de Pesaro à Nanterre, disparaîtra dans quelques semaines.

Cette action symbolise le franchissement d’une nouvelle étape du projet d’aménagement du secteur du « Croissant ».  L’Association CGL des résidences Fraternité et Égalité, s’est impliquée, dès le lancement de cette opération en mars 2007, et a toujours répondu présente aux différentes étapes de concertation.

Fort de ce rappel, les locataires des résidences Fraternité et Égalité, tiennent à affirmer, avec force, leur attachement à la préservation des trois espaces dédiés aux activités et rencontres intergénérationnelles qui contribuent à nourrir la cohésion sociale de ce secteur populaire (pour les jeunes enfants au niveau RDC, pour les jeunes de moins de 16 ans au niveau moins 1, et pour les adultes et personnes âgées au niveau +1)

Par ailleurs, il serait opportun de faire un premier retour d’expérience des installations implantées au pied de la résidence Égalité pour les locataires logés au dessus d’elles. Les premiers retours recensés par l’Association CGL incitent à redoubler de vigilance quant aux futurs aménagements susceptibles d’être retenus à proximité de la résidence Fraternité.

A la lecture de ces divers points de constat et d’alerte, le Conseil d’Administration de l’Association CGL Fraternité et Égalité, vous demande d’une part, de lui communiquer les plans d’aménagement arrêtés à cette date et d’autre part, de l’associer à toutes les étapes de construction relatives aux aménagements extérieurs de la 2ème tranche du projet du secteur du Croissant.

Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur la/le Directeur Général, l’expression de nos sentiments distingués.

Le Président :

 

 Christian-Paul   LAÎNÉ

 

Copies à :

 Monsieur Georges SIFFREDI – Président des Hauts-de-Seine et de Paris-La-Défense

Monsieur Patrick JARRY – Maire de Nanterre

Monsieur Christian DUPUY – Président de Hauts-de-Seine Habitat OPH

Monsieur Damien VANOVERSCHELDE – Directeur général de Hauts-de-Seine Habitat OPH

.

Pour lire les articles des mois et années précédents, cliquez tout en bas de la colonne de droite sur ARCHIVES —)