Faire cesser EN URGENCE le bruit infernal des ventilateurs de la RATP

.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Madame, Monsieur,

du Service Hygiène de la ville de Nanterre.

 

Depuis quelques jours, les habitants du Quartier du Parc de Nanterre, plus particulièrement du « Secteur du Croissant » les résidences Fraternité et Égalité et des tours nuages d’Émile AILLAUD, entendent, jour et nuit un bruit infernal généré par les ventilateurs d’un bâtiment de la RATP qui se situe au 26, rue des Longues Raies à Nanterre 92000.

Ce bruit constant perturbe la vie de milliers de personnes du quartier !

Et plus on monte dans les étages, et plus ce bruit est présent et étourdissant !

Au début, les locataires pensaient que cela pouvait venir d’un chantier de construction, par exemple Boulevard de Pesaro.

Et bien, non !

Cela provient d’un immeuble construit depuis des années (voir les photos) au 26, rue des longues Raies à Nanterre – 92000.

Puisque cette ventilation a fonctionné sans problème de nuisance par le bruit durant des années ; il s’agit donc bien d’une panne grave à réparer en urgence.

Les victimes, hurlent leur détresse et vous demandent de faire cesser immédiatement cette torture à leurs oreilles qui leur génèrent des troubles d’équilibre et leur ruinent le sommeil.

Aussi, nous alertons et insistons sur l’urgence de la situation auprès de tous les responsables du secteur et de tous les élus de Nanterre.

Cordialement

 

Monsieur Christian-Paul   LAÎNÉ

Président de l’Association CGL des résidences Fraternité et Égalité

62, Bd de Pesaro 92000 Nanterre

Téléphone : 06 81 70 40 89

et

Madame Évelyne LAURENT

Présidente de Amicale CGL de défense des locataires :

Les Trois Petites Tours Arlequin

(24, 29, 30 Allée de l’Arlequin)      

30 Allée de l’Arlequin

92000 Nanterre

Téléphone : 01 49 01 23 17

et

Monsieur Jean-Pierre BARDEAU

Président de l’Association CGL des tours 35 et 37

37, Allée de l’Arlequin

92000 Nanterre

Téléphone : 01 47 76 30 81

Suite à notre intervention :

 

Chers locataires

 

Nous savons enfin d’où provenait ce bruit intolérable à nos oreilles, (mesuré à 105 décibels au niveau du sol et à 120 décibels dans les étages) sortant depuis presque une semaine, du 26, rue des Longues Raies à Nanterre.

Il s’agissait des gaines d’évacuation des fumées et poussières du chantier du creusement de raccordement entre le RER et la RATP pour le passage des trains de Éole.

Ce lundi 21 juillet 2020, pour le soulagement des milliers de locataires du secteur du Croissant et du quartier du Parc et des Tours nuages d’Émile AILLAUD, qui subissaient ce bruit infernal, nous avons obtenu à 17h20, l’arrêt de ces puissants ventilateurs, pour le temps de leur réparation.

Nous restons vigilants pour la suite, notamment, au moment de la remise en marche de ces très gros ventilateurs.

Amitiés.

 

Christian-Paul   LAÎNÉ

Pour lire les articles des mois et années précédents, cliquez tout en bas de la colonne de droite sur ARCHIVES —)

One Response to Faire cesser EN URGENCE le bruit infernal des ventilateurs de la RATP

  1. M-A Gilles dit :

    Bonjour,

    Merci pour l’efficacité de votre intervention, c’est vrai que ce bruit était très pénible.

    Ceci étant dit, je pense pouvoir affirmer que le bruit a repris. Si le volume sonore semble moindre que lors de l’épisode de fin juillet, ce bruit constitue néanmoins la source d’une nuisance constante, qui vient s’ajouter aux travaux des deux chantiers dont les coups de masse, les marteaux-piqueurs, les scies et les ouvriers se font entendre depuis début mai (avant la fin du confinement !) de 7 h le matin (voire avant) à 18 h (en moyenne), 6 jours par semaine !

    Il sera aisé de comprendre que, dans ces conditions, même à volume sonore réduit, cette ventilation est une agression pour les habitants de la résidence qui ne sont pas partis en vacances (dont je suis) et qui ont par conséquent dû supporter ces nuisances sonores depuis déjà de longs mois, et doivent prendre encore leur mal en patience, parce que vu l’état d’avancement des travaux, les chantiers vont encore durer un certain temps.

    Ces vacances étaient très attendues au regard du printemps que nous avons tous et toutes vécu (auquel se sont ajoutées des aléas personnels et professionnels qui ont aussi beaucoup puisé dans les ressources). Elles ont été gâchées par ces nuisances sonores et n’ont pas permis de se régénérer correctement alors que la reprise arrive. Le niveau de patience est dramatiquement bas pour ma part.

    Nous avons le droit de jouir de nos logements dans des conditions supportables.

    Savez-vous si cette ventilation a vocation à rester active ad vitam eternam, ou bien juste pour la durée des travaux ? Quelle solution pouvons-nous envisager pour restaurer un minimum de qualité de vie sonore dans le quartier tant qu’elle est active ?

    Merci par avance pour vos réponses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :